Edern Sports : site officiel du club de foot de EDERN - footeo

Bilan de la saison 2013/2014

27 mai 2014 - 23:49

Il est facile de faire des bilans quand ça gagne... Alors nous en privons pas !!!

 

 

Voici les réponses aux sondages faisant bilan de la belle saison édernoise, bien qu’elle se poursuive encore un peu avec la Coupe du Conseil Général.

Vous étiez tout d’abord interrogés sur l’homme de la saison, l’indispensable du groupe, l’intransférable de cet été. Vos voix se sont naturellement portées sur le capitaine Anthony Le Page (63%). C’est vrai que ce gars à quelque chose dans les pieds que vous, simple amateur du dimanche, pourrait travailler toute l’année vous ne l’égalerez jamais. Il est connu pour faire tournée en rond les adversaires venus le serré, déposer les coups franc sur le crane des ses partenaires, marquer les buts importants mais aussi et pour ses vers à en écrire un livre. Je retiendrai le « tu rêverais de m’avoir dans ton équipe » comme le symbole de ce mec. A noter la bonne saison des autres cités dans ce sondage : Kevin Le Quéau, Sylvain Le Clech, Antonio Moico et Ludovic Plouzennec ; colonne vertébrale indéboulonnable de l’équipe.

Le second sondage concernait la plus belle victoire édernoise de l’année et là, 75% des votes se sont prononcés pour la victoire 2-1 face à Spézet. C’est vrai que comme tournant dans la saison, il n’y a pas mieux. Edern dominateur dans les duels et dans le jeu dans ce match retour, inflige au leader spézetois sa première défaire de la saison et entame sa remontée fantastique à 6 journées de la fin. Une victoire qui avait cependant mis du temps à se dessiner puisque malgré une domination large et sans conteste, Edern n’avait trouvé la faille qu’à 5 minutes du terme par Anthony Le Page sur pénalty, suite à une faute commise sur le Monsieur pénalty d’Edern, Julien Morvan. Dès lors Edern papillonnera de victoire en victoire jusqu’à obtenir le titre de champion de D1.

Troisième sondage, plus indécis celui-là. Vous n’avez pas réussi à départager la superbe demi-volée en angle de Ludovic Plouzennec face à ce même Spézet et la volée somptueuse pleine lucarne de Florian Monté face à la réserve des Dernières Cartouches de Carhaix. C’est vrai que ces deux buts se valent tant sur l’instinctivité, la beauté ou même l’importance. S’il fallait choisir aux points, le titre reviendrait sans doute à Ludovic et ses 17 autres réalisations de la saison. Par contre le « one shot », le coup d’éclat pleine lucarne de Florian, vaut aussi son pesant d’or. Alors vraiment les gars sans rancunes mais « Match nul ».

Vous étiez aussi interrogés sur le moment marquant de la saison. Ce sondage fut aussi indécis. Bizarrement, ces spézetois nous ont marqué cette saison. Alors que vous plébiscitez aussi la victoire au retour contre eux (33%), c’est bien la claque reçu à l’aller chez eux qui a la faveur des suffrages avec la nomination de Julien Le Foll en tant que coach adjoint. Il est clair que nous étions tombés là, contre plus fort que nous. Dominateurs dans l’impact et avec un entraineur-joueur, Jérôme Lucas, au sommet de son art, les spézetois n’avaient fait qu’une bouchée des jaunes et noirs, à l’entame de match pourtant intéressante. Revenons cependant sur l’autre vainqueur de ce sondage en la personne de Julien Le Foll. Sa nomination en tant que coach adjoint, attendue par tout un bourg depuis maintenant près d’une décennie, a sonné la révolte des jaunes et noirs. Bien qu’ayant mal débuté sa campagne par une défaite face au promu Lanvéoc, Julien Le Foll a su, par la suite, véhiculer aux joueurs sa sérénité et surtout a su veiller sur ses collègues tous les week-ends afin qu’ils arrivent en pleine forme le dimanche … Voici un gars qui mérite d’être cité et remercié pour ce qu’il apporte au club et pour ce qu’il porte comme valeurs. Nous pouvons également féliciter Kevin Le Quéau pour son pénalty arrêté face à Plonévez qui rapporte à Edern 4 points cruciaux.

Enfin le moment que vous attendez tous : revivre le geste de plomb de l’année. Il faut plonger dans vos plus lointains souvenirs de la saison et dans le plus douloureux pour moi. Alors que la saison ne fait que débuter, Edern accueille Kergloff pour le 2ème tour de Coupe de France, un moment digne du cirque Pinder va venir marquer au fer rouge vos esprits. On est à la 25ème minute et après avoir ouvert la marque, l’avant centre du Poher humilie Quentin Beuguel dans ses 18 mètres d’un petit pont alors qu’il se trouvait sur la ligne de sortie de but. S’en suit une frappe croisée imparable, 2-0 pour Kergloff et Edern se voit éliminé de façon précoce de cette compétition. Alors oui, ce qui voudront bien le défendre diront que d’autres ont essayé de rivaliser en multipliant les glissades, les relances désorientées, les dégagements hasardeux mais celle là est nul doute, la plus risible. Allez petit plus vidéo en lien pour vous rafraichir la mémoire.

Voilà cette saison touche à sa fin. 10 mois de compétition haletante et un finish à la Usain Bolt. Edern est en PH. Points noirs de la saison, la descente de l’équipe B et le forfait de l’équipe C. En espérant voir l’année prochaine une équipe compétitive en D3 et un peu plus de victoires et donc de sourires sur les visages de ces gars, primordiaux à la vie du club.

Commentaires

Aucun sondage